Les dépôts sont présents partout où circule l’eau et dès les premiers instants de son passage. Les conséquences sont de plusieurs natures : risques sanitaires, pertes de rendements des installations, vieillissement accéléré…
Le projet CAP ENC a pour objectif de développer un CAPteur permettant de quantifier et identifier la nature de l'ENCrassement dans les procédés et en milieu marin. Il touche des domaines d’applications larges : échangeurs de chaleur, agroalimentaire, hydroliennes.
Le caractère novateur de ce projet repose le couplage des mesures spectrales discrètes avec des excitations électrique et thermique.
Ce développement est mené par un partenariat multi-compétent regroupant un organisme de recherche reconnu pour son expertise dans la mesure des biofilms (INRA TOULOUSE), un bureau d'études spécialisé en environnement (IRH Ingénieur Conseil), un constructeur français de capteurs pour la métrologie environnementale (PONSEL) et un grand Groupe industriel comme end-user (VEOLIA).

Développement d’une métrologie physique in-situ et en-ligne de l’encrassement dans les procédés industriels et en milieu marin - Financement : FUI