L’objectif du projet LowNitrate est de concevoir une technologie électrochimique microbienne passive applicable aux zones humides artificielles ou à d'autres écosystèmes similaires pour l'élimination de l'azote (nitrate). Le système repose sur la récupération de l’énergie diffuse présente dans les sédiments pour induire une dénitrification efficace et à faible coût. La diminution de la concentration en nitrates des eaux de surface, en particulier les eaux de ruissellement et les eaux drainées provenant de l'agriculture intensive, revêt une importance primordiale. Le projet se base sur l'hypothèse que la dénitrification sera accélérée par une conception et une mise en œuvre appropriées de cette technologie. Le système électrochimique microbien optimal sera évalué dans la zone humide artificielle gérée par IRSTEA à Rampillon.

Ce projet d’une durée de 4 ans, associe des partenaires académiques (LCPME, UMR CNRS/Université de Lorraine, Laboratoire de Génie Chimique, UMR CNRS/Université de Toulouse 3/ INPT, Institut des Sciences Chimiques de Rennes, UMR CNRS/Université de Rennes 1, IRSTEA).

Système électrochimique microbien passif pour l’élimination de l’azote des eaux lagunaires - 2017 - Porteur : LCPME UMR, CNRS, Université de Lorraine - Financement: ANR