L'objectif principal du projet NINAqua consiste à l’élaboration de nouveaux aliments aquacoles. Il devrait permettre d’anticiper la substitution totale de la farine et de l’huile de poisson dans les aliments aquacoles pour filière piscicole française « truite » et « bar » en s’appuyant sur des ingrédients issus des levures, des micro-algues et des insectes.
Ce projet évaluera par ailleurs l’impact de nouveaux aliments à différents niveaux, les performances de croissance et la santé des poissons, la préservation de l’environnement et l’économie de la filière piscicole française.
Le consortium du projet NINAqua, piloté par Le Gouessant, rassemble quatre entreprises (Le Gouessant, Algae natural Food,  Copalis, Lesaffre) et cinq établissements publics de recherche (CIPA, Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture, Ifremer, INRA, Institut Pasteur de Paris, Unité de Génétique des Biofilms, ITAVI, Institut Technique des Filières Avicoles, Cunicoles et Aquacoles.)

L'objectif principal du projet NINAqua consiste à l’élaboration de nouveaux aliments aquacoles - Financement : FUI