L’équipe de Chimie et Electrochimie Analytiques du Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l’Environnement (www.lcpme.cnrs-nancy.fr) possède plus de vingt ans d’expérience dans l’élaboration de nouveaux matériaux poreux et fonctionnels pour le développement de capteurs environnementaux. Notre équipe a mis au point une méthode rapide, simple et robuste pour la préparation de matériaux poreux et organisés à l’échelle nanoscopique et dont la fonctionnalisation offre aux capteurs des propriétés de sensibilité et sélectivité. Nos cibles sont les métaux lourds (mercure, cuivre, plomb), les biomolécules (glucose, lactate, sorbitol, choline), les micropolluants (pesticides, médicaments, colorants industriels) et certains anions (nitrate, sulfate) présents dans les eaux de surface, certains fluides alimentaires ou physiologiques. Nous avons choisi les techniques électrochimiques comme mode de détection car elles remplissent de nombreuses conditions indispensables pour l’analyse in-situ et en continu : rapidité d’analyse, instrumentation peu énergivore et transportable, automatisation de l’analyse... Afin d’améliorer la sensibilité des capteurs et de raccourcir les temps d’analyse, nous travaillons sur la miniaturisation des électrodes. Des travaux visent à tirer profit des propriétés remarquables des microorganismes bactériens en les incorporant au cœur de ces matériaux fonctionnels, pouvant conduire à une nouvelle génération de biocapteurs environnementaux. Enfin, nous développons des matériaux d’électrode poreux et transparents pour coupler plusieurs méthodes de détection (électrochimique et spectroscopique) pour améliorer la sélectivité du capteur dans un environnement complexe.

A. Walcarius, Mesoporous Materials-Based Electrochemical Sensors, Electroanalysis. 27 (2015) 1303–1340. doi:10.1002/elan.201400628.

M. Etienne, L. Zhang, N. Vilà, A. Walcarius, Mesoporous Materials-Based Electrochemical Enzymatic Biosensors, Electroanalysis. 27 (2015) 2028–2054. doi:10.1002/elan.201500172.

G. Herzog, Recent developments in electrochemistry at the interface between two immiscible electrolyte solutions for ion sensing, Analyst. 140 (2015) 3888–3896. doi:10.1039/C5AN00601E.

M. Etienne, G. Herzog, Mésostructuration d’interfaces et immobilisation de protéines et de bactéries par électrogénération sol-gel pour des applications analytiques, Actual. Chim. 400–401 (2015) 56–57.