À travers ses équipes de recherche, le LORIA possède des compétences reconnues en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication. Compte tenu de ses différentes thématiques de recherche, le laboratoire structure ses équipes autour de ces cinq départements : Algorithmique, calcul, image et géométrie ; méthodes formelles ; Réseaux, systèmes et services ; Traitement automatique des langues et connaissances ; Systèmes complexes, Intelligence artificielle et robotique. La mission principale du LORIA est la recherche, le transfert technologique, mais il donne aussi une large priorité aux collaborations industrielles à l’échelle nationale ou internationale.

Pour consulter le site du LORIA, cliquez ici.

Le Projet HYDRADRONE. Hydradrone est un projet collaboratif de recherche et développement initié en 2014 par Laurent Ciarletta, enseignant chercheur au LORIA, et Anne Ribayrol-Flesch, gérante de Pedon Environnement & Milieux Aquatiques (PEMA). Le consortium a été complété par la start-up Alerion, spécialisée dans la conception et le développement de solutions intelligentes par et pour les drones. Son objectif principal est de développer puis d’utiliser un drone amphibie (capable à la fois de voler et naviguer) comme élément actif dans un système complet de surveillance environnementale. Il permettra à l’opérateur d’effectuer simplement des mesures sur le terrain, en réduisant au minimum les actes de pilotage manuel, en limitant le nombre d’actions humaines et en démultipliant les possibilités de mesure.
L’intérêt est d’obtenir des résultats in situ de façon plus simple avec un gain de temps, une facilitée accessibilité des sites, et la récupération des données physico-chimiques en direct grâce aux sondes utilisées.