La recherche au sein de la Région Grand Est se décline au travers de 180 unités de recherche environ, de taille très diverse (Equipes associées -­ EA ; Unités mixtes de recherche -­ UMR ; Fédérations ; Instituts, …), et organisées en équipes, en départements ou en axes thématiques.

Ces unités sont réparties au sein de 5 universités (Haute‐Alsace – UHA ; Lorraine – UL, Reims-­Champagne-­Ardennes – URCA ; Strasbourg – UNISTRA ; Technologie de Troyes – UTT), ou établissements associés (ENGEES) et sous la tutelle de plusieurs établissements publics de recherche (CNRS, INSERM, INRIA, INRA…).

Ce réservoir scientifique diversifié et vivant reste mal connu des PME en général et surtout difficile d’accès.    

Renforcer une connaissance mutuelle et favoriser travail collaboratif entre le monde académique et de la recherche avec celui des entreprises et notamment le PME et TPE représente l’un des objectifs d’HYDREOS. Pour faciliter l’identification de vos partenaires potentiels, HYDREOS est à votre service et présente par grands thèmes quelques acteurs de cette recherche en lien avec les métiers de la filière eau.

Contact HYDREOS : Sophie ALTMEYER - Chef de Projet - sophie.altmeyer@hydreos.fr - 03 83 18 15 17


Thématique « ECONOMIE et EAU » et laboratoires concernés

Le thème « Economie et Eau » couvre de très nombreux domaines : gestion durable de l’eau, gestion patrimoniale des réseaux et des ouvrages, gestion intégrée du patrimoine, gouvernance territoriale, tarification binôme, etc. La région Grand Est apparaît riche en unités de recherche qui, peu ou prou et d’Est en Ouest de notre région, sont organisées autour de ce thème.

Certaines unités représentent des entités uniques au niveau français comme l’unité mixte de recherche BETA (Bureau d’Economie Théorique et appliquée, UMR 7522,  Nancy et Strasbourg), l’unité SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe, UMR 7363, Strasbourg), le LEF (Laboratoire d’Economie Forestière UMR INRA), etc. Cependant, seules quelques unités ou équipes sont engagées dans des actions de recherche intéressant directement la filière eau. Des contacts complémentaires peuvent être pris avec SAGE (https://sage.unistra.fr/) en ce qui concerne des questions de gestion de l’eau domestique, gestion des coulées de boues, patrimonialisation du Vieux-­Rhin. D’autres unités de recherche comme le CEREFIGE (Centre européen de recherche en économie -­‐ EA 3942) peuvent aussi être interpellées.

Trois exemples d’unités impliquées dans des travaux de recherche d’intérêt pour la filière eau sont donnés ici :


Thématique « Eaux pluviales » et laboratoires concernés

La ville durable ne veut plus gaspiller ses eaux pluviales : elle se donne un objectif de « zéro rejet » dans les réseaux d’assainissement et aménage le territoire pour utiliser la ressource eau de pluie et gérer les flux de polluants associés aux eaux pluviales et les risques d’inondation.
Pour répondre à ces enjeux, les actions R&D au niveau national et européen sont nombreuses et à titre d’exemple et d’une manière absolument non exhaustive, on peut citer les travaux de :
- IFSTTAR à Nantes (Propriétés épuratoires des techniques alternatives d’infiltration des eaux pluviales (noues),
- CSTB à Nantes (stockage/recyclage/dimensionnement des ouvrages pour eaux de pluie),
- INSA de Lyon (Professeur Jean-luc Bertrand-Krajewski / infrastructures vertes ; transfert des eaux et des micropolluants, …),
- Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU) à Paris avec les travaux de Mme Marie-Christine Gromaire (flux de polluants via les eaux urbaines, et traitement par techniques alternatives),
- Les réseaux de laboratoires des Pôles DREAM et EAU.

 Ces démarches sont renforcées par la mise en place d’observatoires au niveau national comme par exemple OPUR en Île-de-France (Observatoire des polluants urbains), OTHU dans le Grand Lyon (Observatoire de Terrain en Hydrologie Urbain), ONEVU à Nantes Métropole (Observatoire Nantais des Environnements Urbains).

La Région Grand Est est riche d’un savoir faire diversifié dans ce domaine. A titre d’illustration, une dizaine d’équipes a été identifiée :