La préservation des écosystèmes fait l'objet d'une demande sociale croissante. Dans ce cadre, l'aménagement et la gestion des milieux aquatiques intégrant leur biodiversité se développent au rythme de 10 % par an en France.

Les marchés sont liés à la règlementation (Directive Cadre sur l'Eau, compensation de la destruction d'habitat…), ou à des enjeux sociétaux (prévention des inondations et des étiages, protection contre l'érosion, tampon thermique, embellissement, réservoir de biodiversité, recharge de nappe, dépollution, …). A l’étranger, un marché conditionné par les enjeux sociétaux existe, notamment dans la périphérie des zones urbaines en expansion.

Dans ce cadre le génie écologique intervient par l'aménagement des habitats et leur entretien, adaptés au cas par cas en lien avec les acteurs du territoire. Il amplifie des processus naturels pour que les habitats assurent les fonctions souhaitées. Il renforce la biodiversité en permettant la reconnaissance sociale des fonctions des écosystèmes.

Contact :
Alexandre Folmer - Chef de projet
06.04.59.45.66
alexandre.folmer@hydreos.fr

Thématiques prioritaires du domaine

Pistes d’innovation

  • (Re-)création, restauration, diversification et gestion de milieux aquatiques
  • Développement de l’épuration en zones humides artificielles
  • Prévention des inondations par la sur-inondation amont et la gestion à la parcelle
  • Gestion alternative des eaux pluviales

HYDREOS lance en 2014 un groupe de travail sur la gestion de l'eau dans les éco-quartiers L’ambition de ce groupe est de permettre aux adhérents de piloter l'action collective du Pôle (veille, événements, initiation de projets, communication…) pour répondre aux besoins communs des adhérents d’HYDREOS. Parmi les thématiques traitées par ce groupe de travail figure la gestion alternative des eaux pluviales.

AZHUREV, Aménagement d'une Zone Humide à Reims pour l'Epuration et le Vivant

L’objectif d’AZHUREV est de valider la performance de traitement d’une zone humide tout en expérimentant un projet de norme sur le génie écologique.

L’originalité de ce projet provient de :

  • la taille de la zone humide qui sera aménagée : 5 à 10 ha dans un premier temps ; 160 ha à terme
  • du travail conjoint sur les performances épuratoires et la caractérisation du développement de la biodiversité : une des premières expérimentations de la norme NF X10-900 Génie écologique
  • de la définition du statut social du site

Afin de mener à bien ce projet un consortium a été constitué. Il est composé de PME (Sinbio, Métis Ingénierie, ESOPE), d’un laboratoire (LRGP) ainsi que d’une collectivité (Reims Métropole). Un co-financement obtenu dans le cadre de l’appel à projets de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (750 k€).

Le soutien d’HYDREOS à ce projet a consisté en la mise en relation du porteur Sinbio avec Métis Ingénierie et le laboratoire ; l’aide au montage du projet et la définition d’objectifs ambitieux en termes d’innovation.