Les infrastructures de gestion de l'eau vieillissent dans les pays développés, appelant un renouvellement, alors que la demande de premier équipement est très forte dans les pays émergents.

Elles comprennent notamment les réseaux, les systèmes de stockage et de traitement. Parallèlement aux systèmes centralisés équipés de grands réseaux se développent des approches de gestion locale s'appuyant sur des systèmes plus autonomes.

Dans un contexte de forte concurrence internationale les équipements doivent atteindre des performances élevées, présenter un bon bilan environnemental, se prêter à une mise en œuvre aisée, s'intégrer dans des systèmes globaux (ville durable, gestion intégrée eau-énergie…), être adaptés aux contextes locaux et obtenir les qualifications nécessaires.

Contact :
Cécilia SZATKOWSKI - Chef de projet
07.57.00.02.26
cecilia.szatkowski@hydreos.fr

Thématiques prioritaires du domaine

Pistes d’innovation

  • Canalisation à haute performance pour les différents types de réseaux
  • Réhabilitation des réseaux
  • Gestion locale des eaux de pluie
  • Traitement des micropolluants
  • Valorisation des flux de matière et d'énergie des eaux résiduaires

L’action d’HYDREOS sur ce domaine d’activité est cristallisée
par le groupe de travail « Dépôt-Biofilm-Entartrage ».

L'exemple du projet SIRENAplus

SIRENAplus, Surfaces innovantes pour les réseaux d’eau des nouvelles agglomérations et la réhabilitation des réseaux existants.

La qualité sanitaire de l’eau passe par la limitation, entre autres, de la présence de microorganismes souvent agglomérés sur les parois des canalisations sous la dénomination de biofilms.

A ce jour, seule une utilisation réglementée de produits chimiques (chlore et dioxyde de chlore) à l’intérieur des canalisations des réseaux d’eau potable permet de résoudre et limiter de manière partielle ces problèmes de dépôts de microorganismes (biofilms).

Pour limiter ces risques sanitaires et l’utilisation des produits de traitement, les partenaires de SIRENAplus, emmenés par Veolia Environnement, proposent d’agir sur l’origine même de la formation des biofilms.

Le projet SIRENAplus, présenté par le pôle HYDREOS, et co-labellisé par les pôles PLASTIPOLIS et MATERALIA concerne le développement d’une ou plusieurs surfaces innovantes empêchant la formation de dépôts et de biofilms et vise à limiter de manière préventive les risques de dégradation de la qualité de l’eau. Ces surfaces seront appliquées sur des canalisations neuves en usine comme sur des canalisations existantes dans le cadre de chantiers de réhabilitation.