CC TROIS FRONTIERES

Mise au point par l’entreprise suédoise AnoxKaldnes™, cette technologie répond aux exigences des nouvelles usines de traitement des eaux usées urbaines dans une emprise foncière restreinte. En effet, ce procédé traite avec une grande efficacité les polluants carbonés et azotés. Il élimine le risque de foisonnement des bactéries, tout en les rendant plus résistantes aux variations de charge de pollution et aux chocs toxiques. Ainsi, à emprise foncière égale, le procédé MBBR augmente considérablement la capacité de traitement d’une installation tout en réduisant la quantité de boues produites.