CARBIOSEP, développe une solution de traitement biologique in situ des eaux noires provenant des toilettes des TGV. L’objectif est de remplacer les réservoirs de stockage par une cartouche régénérable intégrant un bioréacteur à membranes afin de pouvoir recycler l’eau de la chasse et valoriser les déchets produits. Cette solution innovante permettra de faire passer l’autonomie des trains actuels de 3 jours à 3 à 6 mois et d’ainsi réduire considérablement leurs coûts de maintenance. Un système de géolocalisation communiquera en temps réel l’état et la position de chaque cartouche.
Le consortium du projet CARBIOSEP, piloté par BFG Environnemental Technologies, rassemble deux entreprises (BFG Environnemental Technologies, Estelec industrie) et trois établissements publics de recherche (Université de Strasbourg, ENGEES, IEM).

CARBIOSEP, développe une solution de traitement biologique in situ des eaux noires provenant des toilettes des TGV. - Financement : FUI